Mardi O8 février 2022, les baladeurs de Trédarzec, les compagnons de "Chemins vivants" de Plouguiel, et les bénévoles de "Skol Ar C'hleuziou" de Pouldouran ont à nouveau œuvrer de concert pour dégager un chemin entre le vieux pont Canada et le jardin de Kerdalo.

Les Baladeurs ont  décidé de dégager ce bout de sentier parce qu'il offre une belle perspective sur le port et la ville de Tréguier et permet de faire une balade courte et reposante sur un sentier en sous bois en bordure du Jaudy. Cependant, il présente aussi un autre intérêt  : ce  tronçon de 250 à 300 m de long  fait partie de l'ancien sentier des douaniers qui permettait  de relier, notamment, le Pont Canada à Pors Bihan. Pour le moment, un randonneur qui veut aller du Pont Canada à Pors Bihan doit monter la Vieille Côte, rejoindre Saint Levias par un bout de Voie Verte et continuer sur la route jusqu'à Pors Bihan en contournant les Jardins de Kerdalo. Ce trajet fait près de 2 kms avec 1,5 kms de bitume, alors que le passage par l'ancien sentier des douaniers ne représente que 700 m, avec juste 100 m de bitume au départ. On voit donc l'intérêt de s'intéresser à ce parcours.  Comme il n'y pas de servitude du littoral (nous sommes sur le domaine fluvial et pas sur le domaine maritime), il a été  nécessaire,  pour autoriser le passage des promeneurs,  d'établir une convention  avec le  propriétaire.  C'est ce qui a été fait très récemment entre la mairie de Trédarzec et M. François TREMEL.  Dans un second temps, nous allons nous intéresser au tronçon suivant   : il est prévu que la mairie rencontre le propriétaire des jardins de Kerdalo, dans le but d'établir également une convention.  Après 3h de travail bien orchetré, les volontaires ont été reçus par M. Le Maire de trédarzec pour un apéritf bienvenu.
Puis, comme pour chaque chantier festif, les bénévoles se sont retrouvés à la salle des fêtes de Hengoat où les attendait une potée bien garnie et fort goûteuse préparée par des baladeuses dont tous reconnaissent le talent culinaire. Merci à tous!

Crédits photos : Guy Dupuis, Yannick Le Gonidec